Levest Flavor-Hit Le-French-Liquide Titanide The-Fuu Pulp

Accès limité injustement pour la vape au Canada : vape en danger ?

canada

Ce qui est plus choquant c’est de cacher et drastiquement limiter l’accès à la cigarette électronique partout dans le pays malgré ce vent de liberté ! Tabac et cannabis n’ont ni droit d’être en vitrine, exposés, ils sont dans des placards, des tiroirs, des machines, aucun logo, même pas une typo, au mieux une liste des marques et des prix et à l’extérieur des points de vente multiples (dépanneurs équivalents des épiceries françaises, stations-service) rien de plus qu’une mention « Tabagie » pour indiquer la vente de tabac. Et bien il en est de même pour la vape !

Aucun visuel, aucune marque de liquides, de matériel, même pas la mention « cigarette électronique » n’est permise sur une enseigne, les vitrines sont opacifiées ou vides, on ne doit pas voir ce qu’il se passe dans le magasin.

Dans le magasin ? On ne montre pas la carte des saveurs aux clients avant qu’ils demandent le menu, les prix ne sont pas affichés. Un des deux magasins visités nous indique être très fréquemment contrôlé, dernière demande en date des contrôleurs : retirer la fontaine à eau en libre-service aux clients… ce serait de la promotion, de l’incitation à la vente… rappelons que bien sûr depuis des années, il est strictement interdit de faire tester un eliquide dans une boutique d’ecig ! Situation impensable dans nos boutiques françaises à l’heure actuelle.

canadaCurieusement, pas de panique chez les deux passionnés rencontrés dans les deux magasins visités, un au centre-ville marchand, le second excentré, trouvé en pleine traversée pédestre de la ville. La situation de leurs commerces est bonne, l’ecigarette intéresse, les clients sont tolérants si le eliquide qu’ils ont acheté ne leur plait pas car n’ont pas pu le gouter, et bien ils en choisiront un autre la prochaine fois ! Et en effet… on ne goûte pas avant d’acheter au supermarché, au tabac… Leur développement continue, leurs clients historiques sont fidèles et leur acquisition de nouveaux vapoteurs se fait, comme depuis le début de l’histoire de la vape, grâce au bouche à oreille et à la bonne réputation.

La situation est donc délicate mais pas désespérée. Le site du Gouvernement canadien montre même une avancée dans la communication sur le produit vape, malgré ces restrictions d’accès au produit qui sont ridicules, volonté semble émerger de pousser les fumeurs vers la cigarette électronique. Le texte spécifique sur le vapotage démarre par la phrase éloquente : « Il est désormais légal pour les adultes de se procurer des produits de vapotage contenant de la nicotine, une option de rechange moins nocive que la cigarette. »

Source : https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/tabagisme-et-tabac/vapotage.html

Florent Biriotti est le patron de PIPELINE France, dans le vape game depuis 2012, date de son premier contact avec la ecigarette. Du jour au lendemain l’obsession d’en parler, de développer et de passer jour et nuit sur le sujet ne l’a pas lâché. Hyperactif, sérieux mais pas trop, un de nos pros présents depuis le premier épisode de OneshotTV.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.