Levest Flavor-Hit Le-French-Liquide Titanide The-Fuu Pulp

Parcours d’une fumeuse à une vapeuse…

Fumeuse depuis 20 ans, je décide fin mai 2018 d’en finir avec la cigarette.

Mes 2 problèmes : le coût et l’odeur…

cendrierMais on ne perd pas facilement ses habitudes. Je commence par des patchs, gum et séances d’hypnothérapie. Je diminue ma consommation (de 15 à 8 cigarettes par jour) mais le geste me manque…
Fin octobre 2018, je tente la vape. Je vais au magasin le plus proche de chez moi. Bon contact le vendeur me conseille. Je repars avec une cigarette électronique et deux liquides : un neutre à 6 mg et l’autre à 3mg ce dernier goût pêche abricot (BEURK !!! heureusement qu’il est offert…).

Premier jour j’aime bien mais je n’arrive pas à supprimer mes 8 cigarettes. Par contre effectivement c’est moins difficile pour moi de me limiter à 8 (au lieu de 15).

Quelques jours plus tard, en vacances je trouve un autre magasin de vape. Je m’y rends pour prendre un liquide plus fort en nicotine et tenter d’enlever ces 8 cigarettes. Bons conseils encore une fois, le vendeur me propose un produit au macérât de tabac en 12mg. J’aime bien le goût, plus que le précédent. J’arrive alors à me limiter à 4 à 5 cigarettes par jour.

De retour de vacances je contact enfin mon frère pro de la vape. Excellents conseils (et grande fierté de pouvoir lui avouer que depuis 10 jours j’adhère et j’aime la vape).
Mon frère m’envoie alors un atomiseur PIPELINE et toute une gamme de liquides en 18mg à tester. Je vais pouvoir m’amuser : au travail !

L’atomiseur tout d’abord : quel changement ! quelle puissance ! Le fun ? Il y a un bouchon ! Pratique dans un sac de fille. Autre fun : il est accompagné de plein de bagues en caoutchouc de différentes couleurs. Je vais pouvoir chaque jour en changer, habiller mon atomiseur, l’assortir à mon humeur…

Jac vapour

Je commence ensuite mes tests de liquides :

1°) Le silver blend : piquant… Je diminue ma puissance de 25W à 17W… Ca pique toujours… Ce liquide n’est également pas assez sucré pour moi

2°) Le pipeline blend : première impression à l’ouverture, le liquide est fun ! Il est rose orangé c’est sympa. Encore un peu de gaieté à ma cigarette électronique. Me voilà avec une batterie noire, un ato silver, une bague turquoise et un liquide corail. Bien plus attractif qu’une Winston light !
Je vape, je teste, ça ne pique pas… Deuxième bouffée, pas mal… Mais il me manque encore la touche sucrée.

A noter tout de même qu’il est 19h et que mon envie de « clope de 18h30 » m’est passée avec tout ça… Je continue donc mes tests

3°) Je découvre dans la gamme le honey blend… Honey = miel = sucré ? Je teste…honey blendPremière impression : YES ! lui aussi il est corail… Je garde le fun !

Je vape. Hummm TOP ! Deuxième bouffée : toujours TOP ! Et me voilà à vaper non stop. Je n’arrive plus à m’en décrocher. Me voilà addict ???
Je charge à fond mon atomiseur et en avant !

Pour la première fois depuis plusieurs années je pars me coucher sans « fumer ma dernière clope ». Et nous sommes pourtant la veille de la rentrée des classes (pour une instit ce n’est pas rien…)

Deuxième jour : Au lever, je saute sur ma ecig. Je fume tout de même une cigarette mais son goût est… BOF… A 11h30 je fume une deuxième cigarette (entre temps naturellement je vape mon honey ! ). Pareil : BOF…
Par contre j’avoue qu’à 17h, après la première journée de classe cette troisième cigarette je l’apprécie.
Je rentre chez moi, ma ecig quasiment vide… Et bien oui, j’ai vapé pas mal aujourd’hui…
Je remplis donc mon ato et comme hier, je passe ma soirée à vaper avec grand plaisir mon honey blend. Quel goût !
Bilan de la journée (de travail…) : 3 cigarettes (dont 2 BOF)
Objectif de demain : 1 ou 2 (voire zéro ?)

Les jours 2 et 3 je n’arrive pas encore à me séparer de ces 3 cigarettes mais j’avoue qu’elles m’interpellent. Car à chaque fois, leur goût m’indiffère alors que quand je prends après mon honey blend là j’aime. Le goût est vraiment terrible.

C’est donc décidé : demain, je pars au travail sans cigarette. De toutes façons, le dernier paquet ouvert à la maison est presque vide. L’objectif est donc de ne pas ouvrir le dernier paquet de cigarettes plein que j’ai actuellement chez moi et bien entendu de ne plus jamais avoir à en acheter un autre.

Mon bilan à 4 jours de honey blend : je pense être sur la bonne voie. Je suis en tous cas fière de pouvoir dire que certes je fume encore 3 cigarettes par jour pour l’instant mais sans manque ressenti (jamais eu cette sensation lors de mon passage de 15 à 8 cigarettes).
Et surtout, surtout, « mon substitut » (ecig et honey blend) me procure du plaisir tant en terme de dose nicotinique qu’en terme de goût.

Je clame donc à ce jour une petite victoire en espérant pouvoir dans les jours à venir chanter haut et fort LIBEREE DELIVREE DE LA CIGARETTE !!!!

Autre petit fun : chaque matin, mon fils choisi le look de ma ecig… C’est lui qui choisit la bague du jour… Aucune chance de le faire avec une Winston light…

Épisode suivant


Le compte de la rédaction de OneShot. Oui on passe notre temps à parler de vape sur ce site, mais parfois on parle d’autre chose. Des requins par exemple….

One thought on “Parcours d’une fumeuse à une vapeuse…

  1. Félicitation !
    Malheureusement, beaucoup de vendeurs dans les magasins de vapotage (pas tous, heureusement) proposent du 6mg aux clients qui veulent arrêter la clope, ce qui est totalement absurde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.