Levest Flavor-Hit Le-French-Liquide Titanide The-Fuu Pulp

Parcours d’une fumeuse à une vapeuse… Épisode 2.

débutant

Après la découverte de la Vape, objectif zéro cigarette :

Voici presque 3 semaines que j’ai découvert la Vape. Depuis 10 jours, la Vape m’a ouvert à une réflexion sur moi-même…
J’ai terminé mon précédent récit avec un rythme de 3 cigarettes « indispensables » par jour et du Honey Blend pour combler ma dose nicotinique (rappelons que j’étais à 15 cigarettes par jour en moyenne…)
Depuis 10 jours, je continue à fumer ces 3 cigarettes : une au lever, une à midi et une en fin d’après midi (sortie du travail). Mais depuis 10 jours, ces cigarettes engendrent une réflexion, un questionnement personnel. J’ai l’impression d’avoir envie d’une cigarette. Je l’allume et au bout de 2 ou 3 tafs, je regrette… Je n’aime pas leur goût. Pire : je finis la cigarette et vape 2 ou 3 tafs de honey pour retrouver ce nouveau goût auquel je suis addict…

bombe rouge

J’en parle donc à mon « coach perso » (mon frère). Il me conseille la gamme black, plus dark, qui pourrait peut être me permettre d’abandonner définitivement ces 3 cigarettes et d’arrêter de me torturer l’esprit (et les papilles…).
Je l’écoute, je teste… Et là, je découvre LA BOMBE ROUGE !!! Première chose (vous avez vu dans mon précédent récit que pour moi le design est important…), le liquide est rouge comme le honey ! OUF ! Je ne perds pas mes habitudes, mon « nouveau style » !
Au goût : très sympa… A ce stade, je ne suis pas prête à troquer mon honey pour celui-ci mais pourquoi pas l’utiliser en « temps de crise » (= quand j’ai envie d’une cigarette) ?
Me voilà donc avec 2 cigarettes électroniques : une chargée en Honey, ma principale, l’autre en Bombe rouge pour les « crises ».

Je fonctionne donc ainsi depuis quelques jours. Je n’ai pas encore pour l’instant réussi à supprimer définitivement les 3 cigarettes mais cela m’est arrivé d’en retarder voir supprimer une… A voir donc par la suite mais je pense pouvoir dire que je suis sur la bonne voie…

 


Quelques réflexions supplémentaires à apporter également cette semaine :

1°) Mes deux liquides (honey et bombe rouge) sont étonnants. En effet, vous ne me ferez JAMAIS manger de miel ou de coco ni boire de café… Et pourtant me voilà dépendante au Honey blend (avec du miel) et au Bombe rouge (coco + café)… Moralité : vapeurs ne pas se fier aux apparences. Testez, goûtez et vous verrez… Ne pas non plus négliger le fait que vaper c’est redécouvrir les goûts (le tabac nous anesthésie les papilles)… La preuve : au bout de 15 jours de diminution de cigarettes, elles me dégoûtent comme si je fumais ma première cigarette !

2°) Pipeline également est un fournisseur épatant ! Quand nous passons à la Vape, nous fournir en liquide n’est pas aussi simple que pour les cigarettes… Nous ne trouvons pas nos liquides à chaque coin de rue (alors que des tabacs il y en a à foison). Et bien malgré cela, Pipeline nous permet de ne pas être en manque… Pour preuve : commande de Bombe rouge passée le dimanche soir à 20h30, commande reçue le mardi !!!

J’espère pouvoir, lors de mon prochain récit, chanter enfin ma délivrance de la cigarette : libération tant au niveau olfactive, financière que mentale. Suite au prochain épisode…

Épisode précédent / Épisode suivant


Le compte de la rédaction de OneShot. Oui on passe notre temps à parler de vape sur ce site, mais parfois on parle d’autre chose. Des requins par exemple….

2 thoughts on “Parcours d’une fumeuse à une vapeuse… Épisode 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.