Levest Flavor-Hit Le-French-Liquide Titanide The-Fuu Pulp

Constatations scientifiques Partie 1 – Théorie de la passerelle

jeune cigaretteLe 19 septembre 2018, le congrès scientifique  » Sommet sur la réduction des méfaits du tabac en Espagne  » s’est tenu à Barcelone . Treize scientifiques de renom, dont certains ont des années d’expérience dans la recherche sur la cigarette électronique, ont présenté leurs conclusions dans le domaine de la réduction des méfaits par les cigarettes électroniques par rapport à la consommation de tabac. Les contributions individuelles ont récemment été publiées sur la chaîne youtube de THR Summit Spain .

Dans trois articles, nous présenterons d’importants résultats du congrès sur la théorie des passerelles, l’utilisation à long terme et la politique de l’information.

Partie 1: Théorie de la passerelle

Notre première partie concerne la conférence de la professeure Linda Bauld de l’Université écossaise de Stirling. Elle est co-auteure des rapports sur la réduction des risques du Public Health England (PHE) et du Royal College of Physicians (RCP). Dans sa présentation intitulée « Passerelle d’entrée ou de sortie ? Les jeunes et les groupes vulnérables  » Linda Bauld donne un aperçu de la situation de l’étude sur la consommation de cigarettes électroniques chez les adolescents. L’accent est mis sur la théorie dite du « gateway » (passerelle), autrement dit la question qui est de savoir si les adolescents non-fumeurs peuvent être tentés, via la cigarette électronique, à fumer.

« Lorsque vous lisez des articles sur les cigarettes électroniques dans les journaux, vous constatez un manque de compréhension considérable sur ces produits. La popularité croissante des cigarettes électroniques et autres dispositifs contenant de la nicotine constitue le principal motif d’incompréhension. Une nouvelle génération d’enfants risque de devenir dépendante à la nicotine et risque de fumer en utilisant des cigarettes électroniques.  »

étudeTrès faible utilisation régulière chez les adolescents non-fumeurs.

Pour tester la théorie de la passerelle, le professeur Bauld cite d’importantes études sur « la consommation de cigarettes électroniques chez les adolescents non-fumeurs ». Elle cite sa propre étude de 2017 comparant cinq études menées au Royaume-Uni: « En résumé, les enquêtes menées à travers le Royaume-Uni montrent une tendance constante : la plupart des expériences avec des cigarettes électroniques ne sont pas régulières et la proportion d’utilisation régulière chez les jeunes qui n’ont jamais fumé, est encore très faible « .

L’ étude allemande DEBRA de 2018 et un document de recherche européen annoncé, qui analyse les données de sept pays de l’UE, aboutissent à une conclusion similaire pour Linda Bauld: « La chose la plus importante est : les enfants utilisent-ils régulièrement ces produits ? Nous ne voyons pas ce schéma en termes de soi-disant « jamais fumeur » « .

Pour cette raison, la thèse selon laquelle l’usage de la cigarette électronique chez les adolescents conduit à une renormalisation du tabac en cours ne peut pas être prouvée : « Fumer devient de moins en moins important. Après 2010, avec l’avènement de la cigarette électronique, les adolescents ont développé une aversion encore plus forte envers le tabagisme. Les cigarettes électroniques n’ont pas renormalisé le tabagisme.  »

Linda Bauld résume ses recherches sur le Gateway (Passerelle) de trois manières:

• Rien n’indique que la prolifération des cigarettes électroniques ait conduit à une expérimentation accrue du tabagisme chez les jeunes.
• Il y a plutôt des preuves que le fait de fumer est perçu de manière encore plus négative chez les adolescents avec l’avènement de la cigarette électronique.
• Dans le débat politique, on suppose que les cigarettes électroniques pourraient normaliser le tabagisme. Nos résultats indiquent que cette évaluation n’est pas fondée.

Ceci termine la première partie de notre série scientifique. La deuxième partie traitera de la présentation du professeur Riccardo Polosa sur les conséquences attendues de l’utilisation à long terme des cigarettes électroniques.

Source : https://www.tabakfreiergenuss.org/wissenschaftliche-erkenntnisse-gateway/

Le Bilbon de la vape, il aura fallu du temps pour y passer mais maintenant qu’on y est, il ne reste plus qu’à avancer ! Grand amoureux du MTL & de jus bien réalisés.

« Allez viens, on est bien bien bien bien bien ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.