Levest Flavor-Hit Le-French-Liquide Titanide The-Fuu Pulp

Parcours d’une fumeuse à une vapeuse… Épisode 3.

Lors de mon dernier récit je relatais ma problématique face à 3 cigarettes (sur 15) dont je n’arrivais pas à me débarrasser quotidiennement…

Après une semaine supplémentaire, ma problématique à ce sujet reste la même : ces cigarettes me piquent la gorge. Leur goût n’est pas agréable (vive mon Honey Blend ! ) et leur odeur détestable… Néanmoins, je les allume toujours et les fume jusqu’au bout…

 

Je me suis donc pour l’instant résignée à les conserver… pour l’instant ! (je ne me suis certainement pas déclarée vaincue et je vais de toutes façons par tous les moyens tenter de m’en débarrasser DÉFINITIVEMENT !!!)

 

Premier bilan néanmoins de ces quelques semaines de Vape :

 

Mon porte monnaie est ravi (passer de 9 euros 40, prix d’un paquet de 25 winston light, tous les 2 jours à 5 euros et des poussières, prix de mon Honey Blend, plus 9 euros 40, pour mes 3 cigarettes quotidiennes, par semaine, je comprends que mes finances respirent…

Mon odeur est plus  appréciable : la vape ne laisse pas d’odeur sur les cheveux, les vêtements, les doigts etc… D’ailleurs, je découvre peu à peu que les non fumeurs ont la chance d’avoir des doigts non jaunis… Plutôt sympa pour une fille non ??? Et puis, dans mon métier, face aux enfants, même s’ils n’osent pas le faire remarquer, une maîtresse qui ne sente pas le tabac froid je pense pouvoir dire que c’est appréciable.

Chose non évoquée jusqu’à présent, le regard des autres est appréciable également. Je suis, au travail, au contact de quelques fumeurs. Me voir, moi, première au « coin fumeur », à dégainer ma cigarette, vaper sans pour autant être plus irritable, en fait réfléchir plus d’un…

Ma famille également : mes enfants les premiers me font remarquer que je fume moins »… (et bien oui, pour mes enfants, vaper n’est pas fumer…). Je pense que pour mes enfants du moins, (l’odeur aidant peut être), vaper est moins « nocif ». Mes fils, mon aîné surtout, manifestent donc de la fierté ! Quelle importance pour une maman qui prône au quotidien la théorie du « quand on veut, on peut ! ».

Mon compagnon aussi qui chaque jour, voit mon paquet de cigarettes (les fameuses 3 par jour) diminuer de seulement 3 cigarettes et non 15 comme auparavant. Et ce, encore une fois, sans pour autant passer par des phases de manque engendrant une agressivité excessive….

                Ce regard des autres donc, je l’avoue, procure une certaine fierté…           

Lors de mon précédent récit j’espérais trouver dans le fuel « bombe rouge » un palliatif à mes 3 cigarettes quotidiennes. Pour l’instant donc, ce n’est pas le cas. Mon honey blend reste mon produit phare… Néanmoins, j’ai cette semaine rencontré des situations professionnelles difficiles qui, je dois l’avouer, ont été accompagnées de la « bombe rouge » qui m’a certainement évité de « craquer » en prenant une 4ème voire 5ème cigarette quotidienne (cela est tellement facile, encore une fois, de faire un détour par le bureau de tabac pour acheter un paquet de cigarettes supplémentaire… Et pourtant : NON je n’ai pas craqué !!!)

Ma « bombe rouge » reste donc mon produit « en cas de crise » mais mon Honey Blend… Mon Honey chéri ! Lui seul pour l’instant est mon compagnon de toujours…

D’ailleurs à ce sujet, certains fumeurs de mon entourage ont testé et ont reconnu son goût, sa douceur, appréciables… Et bien oui, fumeurs, nous ne pouvons nier le fait qu’une cigarette n’a en aucun cas un tel goût appréciable…

Cette semaine donc, ma problématique a donc été une nouvelle fois différente. Je me suis concentrée sur le côté « matériel » de la vapeuse débutante…

Tout d’abord, j’ai fait ma réserve en « Bombe Rouge » (et bien oui, étant mon « liquide de crise » il ne s’agit pas de me retrouver en manque…). Commande donc passée : 10 tubes, je devrais être tranquille…

Ensuite, commençant à être envahie à domicile de fuels et autres accessoires de vapeuse, j’ai décidé de tout réunir dans une grande boîte en plastique… Et bien oui, j’anticipe : en cas de vacances, déplacement ou autre, j’embarque tout.

Par ailleurs, voyant que la vape semblait (enfin ! ) être mon remède miracle à la cigarette, je me suis cette semaine penchée sur la problématique matérielle. Me voilà donc sur le site PIPELINE à faire ma liste de « wishes »…

Première chose indispensable selon moi, un nouveau clearomiseur… Et bien oui… J’en ai bien un deuxième (en plus de mon clearomiseur PIPELINE super puissant…). Clearomiseur acheté à côté de chez moi, non pipeline… Mais je commence à en voir les limites…. La sensation est… différente… Moins de puissance, obligée de tirer dessus plus longtemps, plus « violemment », pour espérer avoir la sensation que j’ai dès les premiers moments de « tirage » sur le clearo PIPELINE. Pour l’instant, cela passe encore puisque ce clearo ne me sert que pour ma bombe rouge (sur laquelle je ne tire qu’en cas de crise)…. Mais dans ma démarche de supprimer mes 3 dernières cigarettes, il me faut également un clearo convenable pour ce substitut si je veux un jour me libérer TOTALEMENT de toute cigarette…  Clearo ajouté donc à cette liste de wishes.

Ensuite, le côté « transport » se pose à moi… Ma box, noire, offerte par mon père, est déjà bien abîmée. Peut être qu’une housse de transport serait judicieuse… Ajouté également à ma liste de wishes…

résistance moccUne autre problématique s’est présentée cette semaine à moi : quand changer la résistance ? J’avais eu le retour de plusieurs vapeurs, retours différents :

  • Tu changes tous les mois (stupide comme directive, cela dépend de ton liquide, de ton tirage, de ta consommation…). C’est comme si tu disais à un automobiliste : change tes pneus tous les ans… Malin !!! Entre celui qui utilise son véhicule une fois par semaine pour les courses et celui qui fait chaque jour 40 kilomètres pour se rendre à son travail comment préconiser la même chose ???
  • Tu changes quand tu sens que le goût change… Malheureusement cela est progressif donc à vrai dire je ne me suis pas rendue compte que, effectivement le goût avait changé…

La meilleure solution, pour moi, a donc été encore une fois celle de mon « coach vapeuse » : change maintenant la résistance et tu verras si c’était le moment… Après tout pourquoi pas essayer… Et là effectivement, le goût, la quantité de vapeur, tout est modifié… Il était donc temps !!!

J’avoue à ce jour ne pas être encore très rassurée de ce côté (quand changer la résistance) mais au moins, j’ai pu constater la différence entre une résistance en fin de vie et une résistance neuve… J’espère que l’usage me fera déterminer le meilleur moment pour passer à l’action et changer cette résistance… En attendant : ajout à ma liste de wishes  = résistances …

Voilà le bilan de cette semaine. Je vais dans quelques jours me rendre à mon rendez-vous mensuel d’hypnothérapie en décidant d’arrêter les séances. Et bien oui, en quelques semaines de vape je suis arrivée à diminuer plus facilement (= sans contrainte) ma consommation de cigarettes qu’en plusieurs mois d’hypnothérapie… Alors, autant encore une fois soulager mon porte monnaie !!!

Suite au prochain épisode …

Épisode précédent / Épisode suivant

Le compte de la rédaction de OneShot. Oui on passe notre temps à parler de vape sur ce site, mais parfois on parle d’autre chose. Des requins par exemple….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.