Levest Flavor-Hit Le-French-Liquide Titanide The-Fuu Pulp

Parcours d’une fumeuse à une vapeuse… Épisode 4

Addiction

Sensation de stagnation à accepter…

 

Mon titre en dit long : j’ai parfois cette semaine eu le sentiment de stagner dans ma lutte contre le tabac. Mais finalement, quand j’y réfléchis…

Il ne faut pas oublier que le tabac est une drogue. Ne pas oublier non plus qu’outre la nicotine qui rend addictif, la cigarette contient d’autres composants, nocifs, qui augmentent l’addiction. De plus tout ce qu’il y a autour (le geste, le caractère social etc…) participe à entretenir cette addiction.

La cigarette électronique, heureusement, permet de compenser la plupart de ces éléments. Ainsi, je reste convaincue, après avoir ces derniers mois tenté plusieurs moyens d’arrêter la cigarette, que cela reste le moyen qui pour moi peut être le plus favorable pour atteindre mon objectif.

Si je refais mon bilan, j’ai tout de même en quelques semaines supprimé 12 cigarettes sur 15 (soit 80% de mes cigarettes consommées). Alors finalement, je peux être fière ! Et ne pas culpabiliser, pour l’instant, de conserver ces 3 dernières cigarettes.

Plusieurs personnes de mon entourage, dont certaines ont tenté d’arrêter, en vain, de fumer, m’ont rappelé qu’il ne faut pas, face à une addiction, précipiter les choses au risque de « replonger » de manière plus importante dans cette addiction.

 

hypnothérapieComme indiqué lors de mon précédent récit, je suis retournée voir mon hypnothérapeute. Elle-même confirme cette réflexion. Elle m’a connue avec mes 15 cigarettes (en moyenne ! ) par jour. Elle m’a également connue à 8 cigarettes par jour sans cigarette électronique (avec des moments de manque et de forte irritabilité). Elle-même confirme que ces 3 cigarettes par jour complétées par mon honey blend sont une belle progression et semblent pour moi être ce qui pour l’instant me correspond et me satisfait.

Ainsi, depuis quelques jours, même si le dégoût et l’odeur de ces cigarettes me dérangent toujours, je ne tente plus de les supprimer… Pour l’instant… La période actuelle (fêtes de fin d’année) rend ma vie professionnelle (préparation des livrets, des objets de Noël…) et personnelle (préparation des cadeaux…) agitées et bien remplies. J’espère donc profiter de mes prochaines vacances pour peut être reprendre ma tentative de suppression de ces 3 dernières cigarettes.

Concernant le palliatif « bombe rouge » mon problème matériel devient de plus en plus problématique. Comme indiqué, ma vie est très « speed » en ce moment. Les occasions d’utiliser la bombe rouge, produit en cas de crise, sont donc plus nombreuses. Or je me suis cette semaine RÉELLEMENT rendue compte que je n’ai qu’un seul clearomiseur satisfaisant…

Celui acheté à côté de chez moi ne me convient plus du tout : pas assez puissant même après changement de résistance… Et bien oui, je suis censée l’utiliser en cas de crise, là où je risque de « tirer plus fort ». Avec un matériel moins puissant cela devient problématique…

Mon père, lui-même vapeur, m’avait offert un clearo dont la puissance me convenait. Le problème : la résistance devait être changée… Et je n’arrive pas à retrouver le modèle nécessaire…

Moralité : ne pas acheter son matériel n’importe où ! S’assurer non seulement de la qualité du matériel mais également de la disponibilité des accessoires…

Il est donc devenu INDISPENSABLE de me racheter un VRAI clearo. Le seul l’unique qui me satisfasse et dont les résistances sont faciles à retrouver : mon clearo PIPELINE !!!!

En attendant, ma bombe rouge est un peu mise de côté (et mon honey blend du coup diminue un peu plus étant donné que je tire d’avantage sur mon honey en cas de crise ! ).

nicotineEt mon hypno alors ??? Et bien je lui ai annoncé mon désir d’arrêter les séances. Elle-même est pour. Nous avons néanmoins programmé une dernière séance afin de travailler sur le caractère pérenne de ma démarche. Cette dernière séance sera donc celle qui devrait asseoir mes progrès.

Enfin, ma dernière problématique de cette semaine : puisque je mets pour l’instant de côté la suppression des dernières cigarettes, pourquoi ne pas songer à diminuer progressivement le taux de nicotine dans mon liquide ? D’autant plus que, hors moments de crise, il arrive que mon honey commence un peu à piquer…

Mon père, encore une fois vapeur, semble m’avoir proposé une expérience intéressante à mener. Il m’a conseillé d’acheter mon honey en 6 mg et de le mélanger à mon 18mg… Commencer par 1/3 de 6mg et 2/3 de 18mg. Voir les effets puis varier les pourcentages… L’idée mûrit de plus en plus dans mon esprit. Je pense que je suis sur le point de me lancer…

De nouveau : suite au prochain épisode…

Épisode précédent / Épisode suivant

Le compte de la rédaction de OneShot. Oui on passe notre temps à parler de vape sur ce site, mais parfois on parle d’autre chose. Des requins par exemple….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.