Levest Flavor-Hit Le-French-Liquide Titanide The-Fuu Pulp

Des e-liquides provoquent des problèmes d’érection.

Un rapport de la FDA daté du 11 octobre 2018, rapporte qu’une marque d’e-liquides met du tadafil et du sidnelafil dans certains de ses liquides.

Ces substances sont utilisées dans la fabrication du viagra, de ce fait en vapant ces liquides sans stimulation sexuelle, vous risquez de vous retrouver avec des problèmes d’érection. 

La FDA a sommé la marque d’e-liquides de se remettre en conformité avec les normes en vigueur sous peine de sanctions.


Chez Oneshot, nous avons le souci de vous informer depuis le terrain. Oui ! Oui ! Vous pensiez que la rédac était pépère au soixante neuvième étage d’une certaine tour ?

La réponse et oui. Désolé mais la rédac travaille un peu comme à Shenzhen.

Revenons à nos moutons. La rédac a donc voulu enquêter sur la fabrication et les ingrédients contenus dans ce e-liquide. Mais surtout, savoir si cela était arrivé à quelqu’un.

Nous avons donc contacté notre plus fin limier Elise de la Shlagalére. Elise s’est rendue au temple de la vape sale. Ce temple est situé à Beverly sur Chalone, les habitués l’appellent Glory.

Diacétyle, nicotine pour poissons, tfv50, carto que l’on ne peut percer, jus brassés à la rame ! Elise vous dévoilera tout dans cette interview avec F, G et S.

F est surtout la tenancière du lieu, G la responsable artistique et S la community manager. Finalement, il n’y a pas de vraie hiérarchie, mais si F n’était pas là, l’affaire ne tournerait pas aussi bien. La concurrence est rude.

E – Bonjour, mesdames

F, G, S – Bonjour

E  –  Je vais aller droit au but

G – Mais faites donc, vous savez nous aimons ça quand les personnes y vont directement, surtout moi…

E –  Nous avons été informés qu’un e-liquide provoquait des troubles de l’érection. Avez-vous pu constater ce genre de phénomène dans votre lieu ? D’ailleurs expliquez aux lecteurs quels types d’animations et de soirées vous proposez.

F –  Alors pour commencer, le Glory est un lieu de détente, de partage, d’amusements divers et variés. Nous avons des soirées vape lisse, Mtl, dl et celle qui fait un carton en ce moment c’est la soirée tu dripps et tu tipps. Tu driiipppsss et tu tipppsss. Je tenais d’ailleurs à remercier D.N pour la charte graphique du lieu, M.L.B  pour l’animation sonore, J pour le bar, B pour la sécurité, P pour la technique et PL pour l’image. Mais nous allons recruter quelques personnes supplémentaires.

G – Très bien résumé F, mais tu as oublié JD, l’homme de l’ombre.

S – Je pense que tu as bien présenté le concept

F – Pour en revenir à votre question sur ces e-liquides frelatés, effectivement nous avons pu constater leurs effets ravageurs sur deux clients à nous.

G – Ah ! Mais tu parles de JK et BB.

S – Tais-toi, nous avons une clause de non divulgation, ce qui passe au Glory reste au Glory ! Tu le sais bien. Est-ce que je parle de ton penchant pour les coils exotiques ? Hein !!!

G – Ouais enfin toi t’es plus BF que Dripper.

F – Calmez-vous, nous représentons un établissement d’exception (pfff !)

G – Oui, enfin toi F, c’est vrai c’est les chambres d’atomisation étroites, ton guilty pleasure.

F – Est-ce ma faute si j’aime avant tout la restitution de saveurs.

E – Calmez-vous ! Reprenons notre interview s’il vous plaît ! Pourriez-vous m’en dire plus sur ces personnes ?

F – Une terrible histoire. Ils étaient les dieux du Mtl lisse. De sacrés personnages.

G – Tu te souviens de la soirée postless ?

F – M’en parle pas. Mais bon toi tu en as gardé quelques séquelles.

G – M’en parle pas, je suis obligé d’assurer mon cotonnage à chaque soirée maintenant.

F  – Je reprends, oui ces deux illustres personnages étaient les membres gold premium du lieu et allaient devenir nos membres black. Oui, nous allions ouvrir une catégorie rien que pour eux. Donc, ils sont revenus d’un voyage dans une île avec des litres de juice et des litres de nicotine. Les BS ils me semblent.  Soirée après soirée, nous constations que leur ardeur commençait à faiblir. C’est alors que lors d’une de nos soirées les plus prestigieuses, ils n’ont pas pu.

G – Oui c’est terrible en effet. Nous avons pourtant tout essayé et rien à faire. Je leur ai même fait la spéciale juice control.

E – Je vous remercie pour cette interview et je vous souhaite de continuer dans votre aventure.


Bon, oui c’est une parodie, troll. Appelez cela comme vous voulez, mais ne pourrions-nous pas remercier au final la TPD avec  ses normes ? Je ne dis pas que tout est bon dans la TPD, mais est-ce qu’au moins cela ne nous protège pas plus ? Ne faudrait-il pas l’étendre ?

PS : c’est soirée mesh et diacétyle au Glory ce soir.

 

Un hibou qui erre dans le monde du vapotage, reviewer de son état.

Allez viens rider avec nous que tu sois en skate, en snow ou en bm double pieds, nous sommes bien chez One Shot et surtout #SQTV?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.