Levest Flavor-Hit Le-French-Liquide Titanide The-Fuu Pulp

Vape & Reconstructibles : Les Coils

Reconstructible ? Un Coil ? C’est quoi encore ce truc ?


Dans l’Univers étendu de la cigarette électronique, il y a un monde que l’on appelle le Reconstructible.

Le Reconstructible ce n’est rien d’autre que faire sa résistance soi-même. Fini les aller-retour au shop pour acheter ses résistances toutes faites. On achète son fil et ses outils, on rentre chez soi, on se la joue Bob Le Bricoleur et ça y est on peut vaper avec une résistance qu’on a voulue.

Un Coil, pour vous la faire simple c’est votre résistance.
Pour vous la faire longue, mais pas trop, un Coil est un fil résistif (on en parle ici) qui peut être fait des différents matériaux (comme présentés ici). C’est ce fil résistif, qui a la forme d’un ressort, qui va vaporiser le E-liquide présent sur le coton, lui-même en contact avec votre résistance.

Faire une résistance n’a rien de bien sorcier. Il faut juste prendre le temps de s’informer, prendre le temps de comprendre le fonctionnement de sa cigarette électronique et de son accu, savoir ce que vous souhaitez vraiment et prendre le temps de faire sa résistance comme il se doit (avec Plaisir certes, mais avec Sécurité avant tout, toujours). Bref, prendre le temps d’apprendre.

Vous devez comprendre et prendre en compte que la valeur finale de résistance dépend : de l’épaisseur de votre fil, de la matière dont est fait votre fil, du diamètre final de votre résistance et du nombre de tours effectués :
– Plus votre fil est fin, plus la valeur de la résistance augmente et nécessite moins de puissance.
– Plus votre fil est épais, plus la valeur de la résistance baisse et nécessite plus de puissance.
– Pour un nombre de tours spécifique, plus le diamètre de la résistance augmente, plus la résistance est haute.
– Plus vous faites de tours, plus la résistance est haute.

 


Prérequis : la Loi d’Ohm


On ne le répétera jamais assez sur ce site :

Apprenez, comprenez & maîtrisez la Loi d’Ohm !

Fabriquer son Coil, c’est bien, c’est beau, on en est fier et ça en jette. Ça en jette surtout quand on fait n’importe quoi avec et qu’on n’est pas maître de ce que l’on fait !

Donc si vous ne connaissez pas la Loi d’Ohm, un conseil, venez faire un tour ici avant de continuer cet article.

 


Outils


Pour faire votre résistance, bien sûr il faudra vous munir de votre Fil résistif, mais voici une liste non exhaustive d’outils tout aussi utiles  :

– Des tournevis de précision ou encore un tournevis tout-en-un.
– Une pince coupante (pour vos fils résistifs).
– Une pince céramique pour retravailler votre résistance. La céramique n’est pas conductrice d’électricité, évitez de travailler vos résistances avec des pinces en métal (pince à épiler, etc.).
– Une pince brucelles ou toute autre pince courbée (afin de placer votre coton dans les cuves).
– Une paire de ciseaux ou des ciseaux de précision (pour couper l’excédant de coton).
– Un support de type 510 pour fixer votre plateau de montage (vous pouvez aussi utiliser votre box mais la stabilité ne sera pas forcément au rendez-vous).
– Une tige-gabarit ou plusieurs gabarits pour gérer le diamètre de vos résistances.

Et surtout un Ohmmètre !
Un ohmmètre est un instrument de mesure qui permet de mesurer la résistance électrique d’un composant ou d’un circuit électrique. Vous allez absolument en avoir besoin avant toute utilisation de votre Coil. Vous pouvez néanmoins mesurer la valeur de votre résistance directement sur votre box/tube électronique à partir du moment où vous avez un écran d’affichage.

Si vous n’avez pas la possibilité de lire la valeur de votre résistance, un Ohmmètre est alors nécessaire.
Hors de question de vaper sans avoir pris connaissance de la valeur de la résistance, ce serait jouer avec le feu.

 


Spires jointives ou espacées ?


C’est LA grande question autour des coils.

Pour certains, des spires jointives permettent une meilleure chauffe de la résistance et un « hit » plus fort, mais peuvent aussi trop chauffer le coton et amener son lot de « Dry-hits ».
Pour d’autres, les spires espacées permettent une meilleure vaporisation due à une surface de chauffe qui est plus grande, et donc une amélioration du rendu des saveurs.
Pour une utilisation en Contrôle de Température, ne faites que des spires espacées afin de ne pas fausser le calcul du coefficient de chauffe de votre fil résistif par le Chipset.

 


Le Single Coil


Parfois appelé Micro-Coil ou Macro-coil (selon le diamètre du fil utilisé), le Single-Coil est une résistance faite à partir d’un seul fil uniquement. C’est le coil par lequel toute personne passe au moins une fois !

Selon la taille de votre fil et du gabarit que vous choisissez, vous allez faire un nombre plus ou moins important pour atteindre la valeur de résistance souhaitée.

C’est le la résistance la plus simple à faire lorsque l’on débute ou bien lorsqu’on n’est pas forcément adeptes de coils exotiques. Si vous prenez du fil très épais, vous aurez une résistance basse, alors attention au CDCM de votre accu.

 


Le Dual-Coil


C’est le même principe que le Single-Coil sauf que cette fois-ci vous aurez 2 coils sur votre plateau de montage. Vous pouvez aussi bien faire vos Dual-Coils en spires jointives qu’espacées.

Par rapport à l’utilisation d’un Single-Coil, le Dual-Coil implique :
– une valeur de Résistance divisée par 2.
– une Puissance en Watts qui sera doublée.
– un CDMC en Ampères qui sera doublé.

Comme la Puissance que vous allez utiliser sera beaucoup plus forte (voire doublée), vous aurez plus de vapeur, et beaucoup plus de « hit » (attention au taux de nicotine) et soyez très attentif au CDCM de votre accu.

 


Le Parallel-Coil


Le Parallel-Coil consiste à prendre 2 fils résistifs de même diamètre pour ne former qu’un seul fil résistif.

Au lieu de les faire séparément comme pour le Dual-Coil, vous allez faire en sorte de toujours les garder l’un à côté de l’autre (parallélisme) sur votre gabarit pour faire votre résistance. A vous de voir si vous voulez des spires jointives ou espacées..

Quelle différence avec le Dual-Coil ?

Foncièrement aucune. Vous aurez la même valeur de résistance qu’avec un Dual-Coil mais au lieu d’être dissociées les deux coils resteront ensemble et vous aurez une surface en contact avec le coton bien plus importante.

La plupart des plateaux ont deux pôles (un positif et un négatif). Si votre plateau de montage n’a pas 4 pôles (ou bien n’est pas un plateau Velocity), le Parallel-Coil peut être une bonne alternative au Dual-Coil. Cela permet d’avoir une résistance d’une valeur plus basse par rapport à un Single Coil, tout en conservant une surface de chauffe importante. Et comme toujours, attention au CDCM de vos accus.

 


Le Clapton Coil :


Le Clapton Coil est un coil qui ressemble à une corde de guitare (le nom Clapton n’est pas là pour rien).

C’est un Coil qui est dit « complexe » car il nécessite un peu d’outillage (pince, perceuse…) sauf si vous les achetez déjà faits.

Le Clapton Coil a la particularité d’avoir un fil enroulé autour d’un autre fil : autrement dit vous aurez un fil de diamètre plus grand à l’intérieur (appelé âme centrale) qui sera enrobée par un fil plus fin (par exemple un fil résistif de type 0,40 mm enrobé par du 0,20 mm). Une fois votre âme bien enrobé, vous aurez votre fil résistif final. Vous pourrez alors le mettre sur votre gabarit afin de faire votre résistance.

Au final, vous aurez des résistances de taille assez grosse par rapport à un coil classique (single coil), avec des valeurs assez basses, le temps de chauffe peut être plus long (Effet Diesel), la vapeur et les saveurs seront là mais vous consommerez beaucoup plus de liquide et vos accus descendront assez rapidement (attention au CDMC de l’accu).

 


Le Twisted Coil :


Le Twisted Coil rejoint le Dual-Coil et le Parallel-Coil.

Vous avez 2 fils résistifs de même diamètre à votre disposition, mais au lieu de les garder côte à côte (parallèles), il va falloir les torsader pour n’en faire qu’un seul. On va « Twister » nos fils.

Une fois les deux fils torsadés, vous aurez alors un seul fil en mains que vous pourrez mettre sur votre gabarit afin de faire votre résistance.

Vous aurez la même valeur de résistance qu’un Dual-Coil ou qu’un Parallel-Coil même s’il sera moins long que ce dernier.

Esthétiquement le Twisted Coil sera beau, le rendu et volume de vapeur sera présent, mais bien que ce montage puisse être efficace, il demande beaucoup de Puissance, sollicite beaucoup les accus (attention au CDCM de l’accu), et est gourmand en E-liquide.
Avant de faire la résistance sur votre gabarit, et pour un rendu et une utilisation optimale, vos 2 fils « Twistés » doivent toujours être en contact  : lors de la chauffe, si l’un des fils n’est plus accolé à l’autre, le liquide situé entre les 2 fils risque de beaucoup trop chauffer, créer une bulle et donc expulser du liquide.


Les autres coils :


Il existe des coils encore plus « exotiques » avec de multiples fils que nous n’avons pas traités dans cet article destiné aux débutants.

Leur construction est complexe, mais du coup, leur physique est avantageux. Pour certains vapoteurs, fabriquer ce genre de coils devient même une forme d’art.

Si cela vous intéresse de fouiller sur le net pour les trouver, ils se nomment : juggernaut-coil, Alien-coil… 

 

Le Bilbon de la vape, il aura fallu du temps pour y passer mais maintenant qu’on y est, il ne reste plus qu’à avancer ! Grand amoureux du MTL & de jus bien réalisés.

« Allez viens, on est bien bien bien bien bien ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.