Levest Flavor-Hit Le-French-Liquide Titanide The-Fuu Pulp

La nouvelle bombe de la marque OUMIER, le wasp nano rta.

Depuis mon achat du WASP NANO RDA il y a un an, je me posais régulièrement la question :  « Quand est-ce que Oumier va nous sortir la version tank ? ». C’est chose faite !


Packaging:

  1. wasp nano rta
  2. un sachet de joints et de vis de rechange
  3. un sachet de coton japonais
  4. un tank en verre de remplacement
  5. une résistance pré-faite
  6.  Manuel d’utilisation

 


Caractéristiques:wasp rta

  • Diamètre 23 mm x 35 mm
  • Capacité 2 ml
  • Simple coil
  • Airflow réglable
  • Remplissage par le haut
  • Driptip propriétaire

En savoir plus avec la fiche produit OneshotTV.


Présentation

wasp rtaEn vente depuis quelques jours le wasp nano rta est une petite bombe. Il a les point forts de son grand frère, le dripper, couplé à un réservoir dans lequel vous embarquerez 2 ml. De petite taille, il est parfait pour les adeptes de box compacte, mais il est aussi capable d’être en harmonie avec des box plus grosses (je pense notamment aux box double accus).

Vendu dans une boite très similaire à celle du dripper, vous y trouverez l’essentiel pour commencer à vous servir de votre Wasp Nano RTA.  Cependant, le plateau étant de petite taille, je vous conseille d’opter pour une résistance en 2,5 mm de diamètre. Le 3 mm passera tout de même mais ce sera vraiment juste.

OUMIER (le fabricant) est resté dans le même esprit pour développer la suite d’atomiseur Wasp. Sur ce RTA, nous retrouvons le même plateau légèrement surélevé et le même driptip. La différence va se trouver au niveau de l’airflow qui se règle via une bague à la base de l’atomiseur. L’air remontera le long des deux postes pour être ensuite redistribué de la  même façon que sur le dripper.

Le remplissage s’effectue par le haut en dévissant le topcap. Celui-ci est en une seule pièce avec le driptip intégré. Une forme classique sur les atomiseurs Wasp.

Un des points négatifs que j’ai pu lui trouver est le pas de vis situé sous le topcap. Celui-ci étant en plastique, après des mois d’utilisation, il est possible qu’il vienne à s’abîmer.

Le second et dernier point négatif est le volume de liquide embarqué. Nous sommes à 2 ml de contenance et le packaging ne comprend pas de tank bubble comme on peut le trouver sur le Bombus d’Oumier par exemple. Petit réservoir signifie que l’on va devoir faire des remplissages réguliers.

Venons en au points positifs !

Déjà le prix, qui se situe aux alentours de 20 € (plus ou moins selon l’endroit de votre achat).

Puis, son rendu saveur qui est à la hauteur de son grand frère le Wasp Nano RDA (dripper). Bien entendu, cela va dépendre du montage que vous allez réaliser.

Enfin, son form factor. Il est de petite taille mais pas trop. La forme de son driptip est très agréable, et sa facilité de montage est à la porté des débutants dans le reconstructible.


Conclusion

C’est le digne successeur du RDA du même nom. Il est facile à monter, son rendu saveur est excellent et sa taille lui permettra d’être accueilli sur des petites box. Seul regret, n’avoir qu’un réservoir de 2 ml, ce qui va nécessiter que vous emportiez avec vous votre bouteille afin de le remplir très souvent.


La vape c’est de la frappe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.