Levest Flavor-Hit Le-French-Liquide Titanide The-Fuu Pulp

Vape et voyage

Vape et voyage Head

Vous êtes comme moi et vous commencez à songer à vos vacances d’été ? Vous pensez partir à l’étranger ?

Mon employeur m’a demandé cette semaine de commencer à réfléchir à mes souhaits de congés payés en terme de dates. Avec ma femme, nous nous sommes dit : « Et pourquoi pas partir loin cette année ? ». C’est là que les recherches ont débuté.

Où partir ? « Au soleiiiiiillllll » la famille est unanime !! Ok c’est parti pour une destination tropicale ! C’est ainsi que pendant une soirée ensoleillée mais fraiche de février nous nous prenons à rêver à des destinations idylliques. La Thaïlande ? La Turquie ? Punta Cana ?

 


Cigarette electronique voyage plage

Du doux rêve à la dure réalité

Vous le devinez, ma femme n’arrête pas de s’exclamer « waoo c’est trop beau ! » pendant que moi je compte les dollars ! Quel rapport avec la vape me direz-vous ?
Elle vape sur son setup all-day (VTC mini + Taifun GT 1er du nom) et moi sur ma Pipeline Pro Eight et mon FEV v4.5. Il nous vient la même réflexion, au même moment : prendre l’avion avec notre e-cig. De ce côté, même s’il y a quelques restrictions, pas de soucis particuliers. Je ferai d’ailleurs un article ultérieurement à ce sujet.
Mais là où ça se complique, c’est plutôt sur le choix de la destination. Car il faut le savoir : la cigarette électronique n’est pas autorisée dans tous les pays du monde et peut entrainer des complications qui vont au-delà de l’entendement !

Après quelques recherches, je trouve un article sur Cécilia, une vapoteuse du Sud de la France qui est partie en Thaïlande en janvier dernier. Elle s’est retrouvée dans une situation incroyable : Après avoir sorti sa e-cig, elle s’est vue menottée par les forces de l’ordre de Bangkok, embarquée au commissariat où elle a passé quatre jours de détention dans des conditions inhumaines avant d’être condamnée à une amende. Une mésaventure de plusieurs milliers d’euros en frais d’avocat et au final être expulsée du pays !

cigarette electonique prison


Pas le seul pays interdisant la cigarette électronique

La situation est plus qu’ironique quand on pense à l’héroïne, la cocaïne et autres drogues dures qui circulent quasiment librement dans ce pays… Mais la Thaïlande n’est pas le seul pays au monde où la e-cig est prohibée.

Voici une liste non exhaustive des pays où vous devez bien vous informer avant de vous y rendre amis vapoteurs !

Dans l’ordre alphabétique :

  • Afrique du Sud: interdiction sur les produits nicotinés mais aucune mesure d’application de la loi n’es à constater à aujourd’hui.
  • Argentine: achat, vente, import interdit depuis 2011
  • Australie: autorisé si sans nicotine. Il existe une législation antipoison qui s’applique aux produits nicotinés. L’import et la consommation personnelle de produits nicotinés est tolérée.
  • Autriche : Interdit. Les cigarettes électroniques sont considérées comme des dispositifs médicaux et les cartouches de nicotine comme des médicaments. Les cartouches de nicotine ne peuvent être vendues sans licence.
  • Belgique : Idem à l’Australie. La e-cig est autorisé si elle ne contient pas de nicotine. La vente de produits nicotiné est soumise à une licence médicale. L’importation de produits nicotinés en Belgique est autorisée si elle est destinée à un usage personnel et en provenance de pays de l’Union Européenne où la vente de ceux-ci est autorisée.
  • Brésil: Réglementés en tant que produits du tabac. L’importation, la vente et la commercialisation sont interdites.
  • Brunei: Vente interdite parce qu’il s’agit d’une imitation d’un produit du tabac ; une amende de 10 000 $ peut être imposée.
  • Cambodge: interdit depuis 2014
  • Canada: Incompréhensible ! Le Canada tente de mettre en œuvre un système à deux vitesses, mais il ne semble pas avoir les fondements juridiques nécessaires pour prendre des mesures. Le matériel et les liquides sans nicotine sont autorisés. Santé Canada tente d’empêcher la vente de recharges contenant de la nicotine (et les importations), mais aucune base légale ne soutient cette action. Dans la pratique, il semble que les ventes de liquides nicotinés ne soient interdite par aucune loi, mais SC intimide les shops pour essayer d’empêcher leur vente.
  • Chine: Autorisé ; mais sujet à variabilité selon la région. La vente et l’utilisation des e-cigarettes est légale, en théorie. D’autres rapports parlent d’interdiction selon les régions sans texte officiel à ce sujet.
  • Colombie: purement et simplement interdit !
  • Danemark: idem à la Belgique.
  • Égypte : leur loi n’est pas limpide sur le sujet mais confiscation à la douane possible…
  • Émirats Arabes Unis : vente et importation illégales, confiscation en douane
  • France: comme vous le savez déjà, notre beau pays est soumis à la TPD depuis 2017. Les recharges de liquides nicotinés sont limités à 10ml avec un taux maximal de 20mg de nico.
  • Grèce: très flou chez les helvètes ! Si la vape n’est officiellement soumise à aucune restriction, leur loi sur la protection contre l’alcool et le tabac semble interdire la commercialisation de la e-cig à moins qu’une décision ministérielle ne les autorise sous certaines conditions. La consommation n’est pour autant régie par aucune règle.
  • Hong-Kong: 2 ans de zonzon pour être pris avec un produit nicotiné.
  • Hongrie : système à deux niveaux comme en Belgique et au Danemark. Confiscation du matériel possible…
  • Ile Maurice: Incertain. Peut-être interdit par la loi sur la santé publique, voici ce que dit le texte de loi : « 4. « Nul ne peut vendre, offrir de vendre ou distribuer – …. f) les bonbons, collations, jouets ou tout autre objet sous forme de cigarettes ou de cigares ou susceptibles de créer une association avec ceux-ci.  » »
  • Inde : e-cig interdite dans 6 états (Jammu, Cachemire, Karnataka, Pendjab, Maharashtra, Kerala). Un homme condamné à 3 ans de prison et une amende colossale pour avoir vendu et utilisé des cigarettes électroniques au Pendjab !
  • Indonésie : disponible à l’achat mais vapotage interdit, cherchez l’erreur…
  • Iran: des cas d’arrestation et confiscation mais aucun texte de loi afférent. Si votre tête ne revient pas aux autorités locales, méfiance !
  • Japon: Autorisation partielle : système à deux niveaux. Les cigarettes électroniques contenant de la nicotine sont interdites parce qu’elles sont classées comme des produits médicaux non homologués.
  • Jordanie : interdiction totale, même pour les produits ne contenant pas de nicotine
  • Liban : interdit depuis 2016.
  • Malaisie : nos célèbres juice makers vivent dans un pays où vapoter est interdit dans les parcs, les stations-services, les bâtiments publics. Ne vapez pas le dernier Empire Brew que vous venez de vous offrir là-bas, vous risqueriez jusque 2 ans de prison et 2500$ d’amende !
  • Mexique: vente interdite et confiscation possible. Assimilé à un produit du tabac.
  • Nouvelle Zélande: Autorisation partielle : système à deux niveaux. Les cigarettes électroniques et les liquides sans nicotine peuvent être vendus, mais les recharges contenant de la nicotine sont interdites (tous les produits sans nicotine sont permis). Le matériel sans nicotine peut être vendu avec des liquides sans nicotine. Le matériel et les liquides contenant de la nicotine sont classés comme des médicaments et interdits jusqu’à ce que le fabricant ou le distributeur du produit en fasse la demande ; le produit est un médicament non approuvé et sa distribution constituerait une infraction à l’article 20 de la Loi sur les médicaments. Un contre-argument est avancé à l’effet que la vente de produits du tabac à usage récréatif non médicinaux peut être autorisée en vertu de la Loi sur les environnements sans fumée.
  • Oman : interdit depuis 2012
  • Qatar : import et vente interdit depuis 2014.
  • Panama : import, distribution et vente interdits, confiscation possible
  • Philippines : 4 mois de prison pour le vapoteur qui se fait choper en dehors des zones réglementées !
  • Singapour: l’importation, la distribution et la vente sont interdites. L’amende peut aller jusqu’à 5 000 $ sur déclaration de culpabilité.
  • Suède: idem Belgique et consorts
  • Suisse: Autorisation partielle : système à deux niveaux. Les produits sans nicotine sont autorisés. Les cigarettes électroniques contenant de la nicotine ne peuvent pas être commercialisées en Suisse, mais une cigarette électronique et 40 cartouches de rechange contenant de la nicotine peuvent être achetées pour usage personnel. Les cigarettes électroniques sans nicotine (et sans mention de propriétés thérapeutiques) ne peuvent être commercialisées en Suisse que si le distributeur a pris les mesures nécessaires pour assurer la sécurité du produit. En outre, les e-cigs sont exonérées d’impôts en Suisse !
  • Taiwan : considéré comme une drogue là-bas !
  •  Thaïlande : jusque 10 ans de prison pour vapotage…
  •  Turquie : strictement interdit, espérons qu’il ne vont pas faire de mal à notre modeur Sirius et son Spica 🙁
  • Ukraine : non autorisée dans les lieux publics
  •  Uruguay: illégal depuis 2009
  • Venezuela : achat/vente interdit, amendes possibles
  • Vietnam : vapoter là-bas peut vous infliger de lourdes sanctions, à la tête du client

(source ecigarette-politics.com)

Bien entendu, ces autorisations:interdictions étant soumises à des lois en vigueur (ou pas !) dans chaque pays, cette liste est amenée à évoluer

 

map pays vape interdite

 

Certes notre TPD ne favorise pas le développement de ce sevrage tabagique en Europe, mais au moins on évite la prison !

J’espère que cet article vous aura aidé, bonnes futures vacances aux chanceux, pour nous ce sera les Dom-Tom !

Marié à une ex-fumeuse, je suis moi-même un ancien « fumeur de soirée ». J’ai essayé de la faire arrêter en 2013 en lui achetant un kit stick+carto en bureau de tabac. Ça a duré 15 jours !

Noel 2014, bien décidé à lui faire stopper cette saloperie qui lui filait une haleine de poney, je décide de franchir la porte d’un shop à Lille. Je repars alors avec 2 Ego AIO et depuis ce jour ni l’un ni l’autre n’avons retouché à une clope, une passion est née.

Passé par toutes les phases : AIO, puis cloud chasing en méca à 0.10, puis pod, je suis retourné aux « sources », trouvant ma vape en MTL plus ou moins serré. Toujours à la recherche de nouveaux juices, j’ai un penchant pour les gourmands mais apprécie pleinement les fruités, frais et classiques, du moment qu’ils soient bien réalisés. J’aime échanger, partager autour de la e-cig donc n’hésitez pas à me contacter !

2 thoughts on “Vape et voyage

    1. Salut Francis, merci pour ton commentaire, c’est vrai que le titre de la carte n’est pas correct : il faut comprendre la liste des pays où la e-cig subi une réglementation stricte. J’ai mis à jour la liste des pays au dessus si tu souhaites avoir des précisions sur la Belgique et l’Autriche. Bonne vape à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.